Accueil > Actualités - Spectacles > Les Confessions par William Della Rocca
William della Rocca en Jean-Jacques Rousseau d'après le pastel de Maurice Quentin de La Tour conservé au Musée Jean-Jacques Rousseau de Montmorency.

Les Confessions par William Della Rocca

Depuis 2007, William DELLA ROCCA interprète les Confessions de Jean-Jacques Rousseau dans des lieux intimistes devant un auditoire captivé et séduit par la beauté de la langue de ce grand écrivain du 18e siècle. Avec une sensibilité extrême, il incarne le philosophe qui apparaît tour à tour, cinglant, bouleversé, blessé, vif, lucide mais surtout capable de distance et doué d'un humour rarement mis en valeur.

Le 29 novembre il interprètera la première partie du neuvième livre des Confessions qui correspond à l'arrivée du philosophe à l'Ermitage de Montmorency.

Nous invitons les participants à apporter des denrées salées ou sucrées et des boissons afin  que la soirée se termine par un moment de convivialité et de rencontre avec le comédien.

Avant la représentation, de 10h à 16h, les spectateurs inscrits pourront voir à la bibliothèque du musée, le manuscrit dans lequel Rousseau dévoile le sens de sa démarche autobiographique : " Il m’importe que les détails de ma vie soient connus de quelqu’un qui aime la justice et la vérité et qui soit assez jeune pour devoir naturellement me survivre...".


Manuscrit de Rousseau présenté de 10h à 16h à la Bibliothèque d'études rousseauistes, 4, rue du Mont-Louis à Montmorency.

Découvrez le manuscrit ici.

Représentation : le samedi 29 novembre 2014 à 17h, au conservatoire de musique, danse et art dramatique A.E.M. Grétry de Montmorency.

Entrée gratuite. La représentation est complète. Nous remercions toutes les personnes qui se sont inscrites et qui auraient un empêchement de nous prévenir le plus tôt possible afin de permettre aux personnes inscrites sur liste d'attente, d'assister à la représentation.

Réservation obligatoire au 01.39.64.80.13 ou par courriel ici

Pour découvrir l'oeuvre de William della Rocca, cliquez ici.

Pour  entendre la chronique de Philippe Meyer sur France Culture, cliquez ici

Pour lire la chronique de Hélène Combis-Schlumberger sur France Culture, cliquez ici

Haut de la page