Accueil > Actualités - Prêts > Lemancolia. Traité artistique du Léman
Promenade de Julie et Saint-Preux sur le lac de Genève par Charles-Edouard Leprince, baron de Crespy, 1824. Photo Didier Fontan. Musée Jean-Jacques Rousseau - Montmroency

Lemancolia. Traité artistique du Léman

Le musée Jean-Jacques Rousseau participe à l’exposition temporaire Lemancolia. Traité artistique du Léman présentée au musée Jenisch de Vevey, en Suisse, au bord du Lac Léman, aussi nommé parfois Lac de Genève.

Cette exposition du musée Jenisch de Vevey, ouverte du 21 juin au 13 octobre 2013, est organisée sous le commissariat de Dominique Radrizzani, historien de l’art et ancien directeur du musée.

L’exposition est issue d’une réflexion sur les représentations littéraires et iconographiques du lac et des montagnes qui l’entourent, du XVe au XXIe siècle, et sur leur portée symbolique. Le lac aurait en effet inspiré le premier paysage identifiable de l’histoire de l’art en 1444. Le Léman est vu à la fois comme un miroir du monde et un miroir de l’âme, reflet en particulier de la mélancolie romantique.

La deuxième partie de l’exposition, consacrée au Léman miroir de l’âme, s’ouvre avec le tableau prêté par le musée Jean-Jacques Rousseau de Montmorency. Il s’agit de la Promenade de Julie et Saint-Preux sur le lac de Genève, peinture à l’huile sur toile de Charles Edouard Le Prince, baron de Crespy, dit Crespy Le Prince (Paris 1784-1850), élève de Jacques Louis David et d’Elisabeth Vigée-Lebrun. Ce tableau, présenté au Salon de 1824, illustre un épisode emblématique de La Nouvelle Héloïse de Rousseau, dont Clarens, proche de Vevey, est un décor central. Rousseau a choisi cette localisation notamment parce que Mme de Warens, « maman », est née à Vevey.

Parmi les autres œuvres prêtées figurent une série d’aquarelles de Turner de la Tate Britain de Londres, des aquarelles de Gustave Doré du Musée d’art Moderne et Contemporain de Strasbourg, des peintures de Gustave Courbet (décédé à La Tour de Peilz, ville voisine de Vevey) du musée d’Ornans ou encore de nombreux Hodler et Vallotton des collections suisses. Le discours inclut également le 7e art, avec des extraits de films de Godard, et des planches de bande dessinée d’Hergé, qui ont eux aussi prit le Léman comme sujet.

L’exposition est accompagnée d’un catalogue publié aux Editions Noir sur Blanc, comportant de nombreux extraits de textes de Rousseau, Mary Shelley (Frankenstein), Byron, Hugo…

Pour plus de précisions sur le tableau prêté, cliquez ici.

Pour consulter le communiqué de presse et les informations pratiques de cette exposition sur le site du musée Jenisch de Vevey, cliquez ici.

Haut de la page