Accueil > Actualités - Conférences > Rousseau et Diderot. Fécondité philosophique d’une brouille ?

Rousseau et Diderot. Fécondité philosophique d’une brouille ?

Rousseau et Diderot ont marqué tous les deux le XVIIIème siècle de leur empreinte.

Mais encore, ils ont été très amis. Ils ont partagé des combats communs ; ils ont exécré, l’un comme l’autre, le despotisme, la superstition, l’hypocrisie. Ils ont, l’un et l’autre, milité pour l’éducation, pour la démocratie, pour le bonheur. Et pourtant, on le sait, un jour, ils se sont brouillés, et gravement, au point qu’ils ne se revirent plus.

Faut-il, dans cette brouille, continuer à chercher à prendre parti, pour l’un ou pour l’autre, comme tant de critiques depuis deux siècles ont cru devoir le faire ?

Ou, au contraire, ne faut-il pas tenter aujourd’hui d’accorder à cette brouille une forme de fécondité philosophique, où pourrait se jouer, en définitive, la complexité de notre modernité ?


Conférence animée par Jean-Pierre Villain, Inspecteur général de l'Education nationale.

Le samedi 23 novembre 2013 à 17h, salle Lucie Aubrac, place de Château-Gaillard à Montmorency.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Renseignements : 01 39 64 80 13

Haut de la page