Accueil > Expositions > Rousseau, passionnément
Bustes de Jean-Jacques Rousseau et Voltaire par Rosset en ivoire, atelier Rosset - 18e siècle, photo Delage- Musée Jean-Jacques Rousseau- Montmorency
Illustration de la Nouvelle Héloise- manuscrit- 1762- Assemblée nationale
Du Contrat Social, exemplaire annoté et corrigé par Jean-Jacques Rousseau, 1762, photo Juillard -Musée Jean-Jacques Rousseau- Montmorency
Jean-Jacques Rousseau, Biscuit, photo Delage - Musée Jean-Jacques Rousseau- Montmorency
Jean-Jacques Rousseau d'après A. Ramsay, 18e siècle, photo Delage - Musée Jean-Jacques Rousseau- Montmorency
Couverture de La Nouvelle Héloïse à la devise de Rousseau, 1761, photo Delage - Musée Jean-Jacques Roussea- Montmorency
Jean-Jacques Rousseau par Carier-Belleuse, terre cuite, photo Delage - Musée Jean-Jacques Rousseau- Montmorency

Rousseau, passionnément

Du 09 juin au 09 décembre 2012

Exposition organisée pour le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau (1712- 2012)

«  Mes passions m'ont fait vivre et mes passions m'ont tué » Les Confessions, livre cinquième.
 

Les passions qui ont été au cœur de la vie et de l’œuvre du philosophe, sont mises en lumière dans cette exposition. Le visiteur est invité à en découvrir quatre facettes
- la première, Des passions primitives à la politique, permet de revisiter la pensée du philosophe politique
- la seconde, Passions haineuses et cruelles, évoque les réactions souvent violentes qui se déchainent contre Rousseau dès ses premières publications et qui le suivront jusqu'à la fin de sa vie.
- la troisième, Passions aimantes et douces, présente les passions qui l’ont aidé à vivre : la musique et la botanique.
- la passion amoureuse clôture l’exposition par une évocation des figures féminines qui ont marqué la vie de l’écrivain : Madame de Warens, Sophie d’Houdetot, Julie, l’héroïne de la Nouvelle Héloïse, Thérèse Levasseur.

Du Contrat social annoté par JJ Rousseau- 1762- Musée JJ Rousseau- MontmorencyPour cet événement, le musée présente les joyaux de sa collection : manuscrits, exemplaires du Contrat social et du Discours sur l’origine de l’inégalité annotés par Rousseau, herbier réalisé pour mademoiselle Delessert, pastel de Maurice Quentin de la Tour, dernière copie de musique et dernière lettre connue du philosophe ; ainsi que des prêts exceptionnels : copie autographe de la Nouvelle Héloïse ayant appartenu à la Maréchale de Luxembourg (prêt de la bibliothèque de l’Assemblée nationale), manuscrit Condillac des Dialogues (prêt de la Bibliothèque nationale de France).

Des dispositifs multimédia et des ateliers spécifiques seront proposés : bornes interactives permettant de « feuilleter » l’intégralité de certaines œuvres exposées, ateliers tactiles pour malvoyants, , ateliers pédagogiques pour les classes (botanique, épistolaire), visites thématiques…

Un livre-catalogue est publié à cette occasion. Abondamment illustré, il réunit des articles d’universitaires rousseauistes sur les différentes passions traitées dans l’exposition, ainsi que l’ensemble des notices des œuvres présentées. 

Manifestations organisées autour de l’exposition :

Lectures par des comédiens

- le dimanche après-midi du 9 septembre et du 7 octobre.

Conférences Une heure, un thème 

En prenant appui sur les œuvres présentées, elles permettent d’approfondir les thèmes traités dans  l’exposition :

- samedi 16 juin : l’œuvre autobiographique

- samedi 22 septembre : les portraits de Rousseau

- samedi 13 octobre : la Nouvelle Héloïse

- samedi 10 novembre : l'herbier

Télécharger le dossier de presse

 Télécharger le communiqué de presse du mois d'avril

 Téléchargez le communiqué de presse du mois de février

Haut de la page